Acteurs et partenaires de l'étude de territoire

Un partenariat multidisciplinaire

La réalisation de l'étude de territoire implique la mobilisation de plusieurs acteurs, dans le cadre d'un partenariat où chacun met à disposition compétences et ressources en fonction des besoins définis.

 

  • L’Association de l’Oppidum
L’Association de l’Oppidum a été fondée en 2016 par Franck Ferrand, écrivain, journaliste, historien et défenseur de la thèse d’Alésia à Chaux-des-Crotenay et, à ses côtés, François Chambon (architecte, polémologue), Stéphane Louyot (archéologue) ainsi que Jean Michel (ingénieur, secrétaire général d’ArchéoJuraSites). Créée pour initier le projet LiDAR d'étude de territoire, l’Association de l’Oppidum s’est donnée l’objectif d’identifier les traces de structures anthropiques et d’établir une chronologie de l’occupation humaine du site sur une longue période de temps.

L’Association de l’Oppidum, structure ad-hoc de management de projet, assure la direction générale du projet d'étude de territoire, sa gestion financière ainsi que la coordination des interventions des différents partenaires. Elle contribue aussi à la réalisation de l’étude proprement dite, au pilotage du chantier LiDAR et à la rédaction des divers rapports LiDAR et OPUS.

 

  • La collaboration étroite avec ArchéoJuraSites
Dès la création de l’Association de l’Oppidum, ArchéoJuraSites a été un partenaire actif, prenant directement part à l’étude LiDAR 1, au financement du projet et à la réalisation des rapports OPUS I et II tout en mettant aussi à disposition les compétences de plusieurs de ses membres actifs et surtout ses ressources documentaires : archives numérisées (fonds André Berthier), base de données “Vestiges”, inventaire, base et photothèque du “Mobilier archéologique Berthier” mis au jour lors des fouilles et sondages réalisés par André Berthier.

En mettant en outre à disposition les rapports des reconnaissances de terrain des bénévoles de l'association, ArchéoJuraSites articule efficacement et judicieusement ses interventions avec celles de l'Association de l'Oppidum.   

 

  • Une équipe scientifique et technique pluridisciplinaire

Une équipe scientifique et technique s'est progressivement constituée avec le soutien financier initial des Fromageries Arnaud Frères et d’ArchéoJuraSites. Évoluant au fil du temps, elle est composée :

 

  • de membres du laboratoire MAP-Aria, composante de l’Unité mixte de recherche 3495 MAP (Modèles et simulations pour l’Architecture, l’urbanisme et le Patrimoine) du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et du ministère de la culture, associée à l'École nationale supérieure d'architecture de Lyon ;
  • de membres du cabinet de géomètres-experts Sintégra, innovant dans les domaines de la topographie/cartographie et de la photogrammétrie ;
  • de David Louyot, archéologue spécialiste en céramologie pour l’Âge de Bronze et le 1er Âge du Fer français ;
  • et bien sûr de membres d'ArchéoJuraSites et de l'Association de l'Oppidum.

 

  • Des partenaires financiers

Les premiers travaux ont bénéficié, à l'origine, des financements des Fromageries Arnaud Frères et d'ArchéoJuraSites, ainsi que des soutiens du Conseil départemental du Jura et de la Communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura pour la publication des rapports. Pour aller plus loin et mener à bien les développements futurs du projet, l’Association de l’Oppidum a créé, en mai 2021, un “fonds de dotation”, dispositif financier et juridique alimenté exclusivement par des dons privés.

 

 


Étude de territoire : le projet, la méthode, les rapports