Alise-Sainte-Reine versus Chaux-des-Crotenay

Deux cartes en relief pour interpréter le texte de César

À partir de 1985, le mécène belge Louis H. Lamberts van Assche, propose à son ami André Berthier de subventionner la réalisation de cartes en relief  d'Alise-Sainte-Reine et de Chaux-des-Crotenay. Après plusieurs tergiversations, l'IGN finira par réaliser ces deux cartes en 1990, avec le soutien financier de L.-H. Lamberts. Ces deux cartes en relief seront proposées à la vente par l'association A.L.E.S.I.A. (et aujourd'hui par ArchéoJuraSites) en parallèle avec la diffusion de l'ouvrage “Alésia” d'André Berthier et André Wartelle.

 

 

Alise-Sainte-Reine

 

Chaux-des-Crotenay

 

Ces cartes, à la même échelle, vont s'avérer très utiles pour pour permettre une comparaison topographique des deux sites et faire comprendre instantanément pourquoi l'un des deux sites a plus d'atouts et de raisons que l'autre pour être l'oppidum gaulois assiégé par César.