BIENVENUE  SUR  NOTRE  NOUVEAU  SITE  WEB !

 

Visites guidées sur le site de Syam-Chaux-des-Crotenay : tous les mercredis et samedis du 14 juillet au 15 août 2021 de 9h30 à 17h30 ou sur demande pour tout groupe d'au moins 5 personnes

 

Exposition à la Maison d'ArchéoJuraSites : permanences tous les mardis en juillet et août 2021 de 14h à 17h30

 

Journée Déc...Ouvertes 2021 : 21 août 2021. Pensez à vous inscrire à la visite de votre choix.

Territoire & patrimoine

ArchéoJuraSites a pour mission de connaître, mettre en valeur et préserver le patrimoine archéologique, historique et naturel du territoire structuré par les vallées de la Lemme, de la Saine et de la haute vallée de l'Ain.

Alésia Berthier

ArchéoJuraSites situe pleinement son action dans la continuité des travaux réalisés par de grands érudits locaux et régionaux, de Désiré Monnier à Louis-Abel Girardot et René Chambelland.

Château médiéval

Dès 2006, le château médiéval dit du Champ-des-Mottes à Chaux-des-Crotenay s'est révélé être un site particulier dans le paysage castral franc-comtois.

 

ArchéoJuraSites, une association, un territoire, un patrimoine

ArchéoJuraSites a pour mission d'étudier et de faire connaître le patrimoine archéologique et historique du territoire situé entre Ain, Lemme et Saine, dans la continuité des travaux d'André Berthier et d'autres érudits locaux.

Créée en 1980 sous le nom “Association Lemme Et Saine d'Intérêt Archéologique” et renommée ArchéoJuraSites en 2007 avec des missions élargies, l'association compte environ 700 membres.

 

S'appuyant sur les archives d'André Berthier et sur le mobilier archéologique mis au jour par l'archéologue entre 1963 et 2000, ArchéoJuraSites présente les découvertes et les travaux de celui-ci à l'Espace André Berthier (Chaux-des-Crotenay) ainsi que les investigations plus récentes. Elle propose régulièrement des visites guidées, des conférences et des publications. À partir d'un cliché LiDAR réalisé en 2017, une étude de territoire développée en partenariat avec l'Association de l'Oppidum a confirmé l'existence d'occupations successives de ce territoire aux diverses époques protohistorique, antique ou encore médiévale.