Connaître, préserver et valoriser le patrimoine historique,
géologique et archéologique du territoire
entre Ain, Saine et Lemme
Sites archéologiques > Gallo-romain > Mont-Rivel > Une étude inachevée

Sanctuaire du Mont Rivel

Une étude inachevée

Sanctuaire du Mont Rivel : Une petite partie  de l’équipe de fouilleurs

 

Toutes les structures de l’agglomération n’ont pas encore été étudiées. Certaines ne le seront jamais puisqu’elles ont disparu lors de l’exploitation de la carrière. Il est maintenant facile, mais vraisemblablement abusif, de prétendre que les principales structures manquantes étaient situées dans la partie du plateau exploitée par la carrière. Plusieurs restent à découvrir.
Pour ce qui concerne les structures connues, mais non encore explorées en détail, il est regrettable que la connaissance de ce site admirable ne soit pas au moins complétée par des recherches complémentaires sur le fanum octogonal, qui semble constituer la raison de l’implantation du sanctuaire sur ce plateau à 800 mètres d’altitude.

Il est regrettable qu’à ce jour seules les caractéristiques apparentes du temple octogonal soient connues, une étude plus approfondie pourrait apporter des renseignements précieux sur sa période de construction et sur les divinités qui y étaient célébrées. Il serait également très intéressant de déterminer la nature de la structure qui est accolée au temple, au nord ; entrée monumentale ou petit temple dédié à une divinité associée à la principale.

Dans la première partie de l’aire sacrée, côté Est, une petite structure, récemment repérée, mériterait également une étude afin de déterminer sa fonction dans le parcours rituel.

Le Mont Rivel garde encore une partie de son mystère.

François LENG

 

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu