Connaître, préserver et valoriser le patrimoine historique,
géologique et archéologique du territoire
entre Ain, Saine et Lemme
Sites archéologiques > Gallo-romain > Gratteloup > Présentation générale

L’auberge gallo-romaine au lieu-dit “En Gratteloup” à Champagnole

Présentation générale du site

 

Recherches effectuées par l’équipe de François LENG en 1984 et 1985, dans le cadre d’une autorisation de fouille de sauvetage, délivrée par la Direction des Antiquités Historiques de Franche-Comté.

L’auberge gallo-romaine au lieu-dit “En Gratteloup” à Champagnole : Plan

A CHAMPAGNOLE, sur le deuxième plateau du JURA, la création en 1984 d'une route de desserte dans la zone artisanale au lieu-dit "En Gratteloup", au nord-est de l'agglomération a permis la mise au jour d'un bâtiment gallo-romain. Malheureusement les travaux ont détruit son extrémité sud-est avant qu'elle ait pu être étudiée.

Les recherches, menées en 1984 et 1985, ont dû attendre le mois d'avril 1989 pour atteindre leur conclusion. C'est en effet à ce moment que le site a été entièrement rasé afin de permettre la construction d'un bâtiment industriel.

Ce bâtiment était inconnu jusqu'alors ; aucun indice ou structure n'ayant été mis en évidence dans les environs immédiats.

Le bâtiment est édifié à 150 m de la route départementale N°471, considérée par E. CLERC et A. GRENIER comme suivant le tracé d'une voie venant de LAUSANNE par ORBE et le col de JOUGNE, et se dirigeant vers LONS-LE-SAUNIER et CHALON-SUR-SAONE. Cette voie passe en contrebas du Mont RIVEL, sur lequel un important Fanum octogonal est implanté en bordure de pente, bien en vue depuis la voie et le bâtiment.

Il est situé dans la plaine agricole à une altitude de 546 m, et est éloigné de 130 m du ruisseau "la Londaine". Les structures enfouies formaient un monticule sensiblement rectangulaire dont la surface, plane, dépassait de 1,50 m celle de la plaine, aucun indice visible ne permettait de supposer leur existence. Le bâtiment a été implanté sur une butte naturelle haute d'environ 0,80 m.

Le bâtiment se présente d'angle au midi, il bénéficie ainsi d'une longue exposition au soleil. Son implantation semble avoir été choisie avec soin, d'autant que 5 des 8 salles donnent sur le Mont RIVEL, ce qui leur permet d'avoir une vue directe sur le Fanum qui domine le site.

Compte tenu de son architecture et de sa situation géographique, ce bâtiment était vraisemblablement une taberna, auberge destinée à accueillir les voyageurs empruntant la voie menant de LAUSANNE à CHALON-SUR-SAONE, dont l'édification se justifie par la proximité de l'agglomération religieuse du Mont RIVEL, et qui s'intègre au sein d'une forte implantation gallo-romaine. Cette taberna, qui paraît avoir été construite au cours du Ier siècle avant notre ère, a connu une activité régulière jusqu'à la fin du IIème siècle qui marque son abandon.

 


L’auberge gallo-romaine au lieu-dit “En Gratteloup” à Champagnole : Vue générale

 

 

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu