Connaître, préserver et valoriser le patrimoine historique,
géologique et archéologique du territoire
entre Ain, Saine et Lemme
Association > Association > Instances > AG Comptes-rendus > AG 2021 -Compte-rendu sommaire

 

Assemblée générale du samedi 27 mars 2021
Compte rendu

Du fait des conditions sanitaires particulières, l’Assemblée générale d’ArchéoJuraSites s’est tenue, une nouvelle fois en téléconférence le samedi 27 mars 2021. Outre le Président et la Trésorière (les seuls intervenants de la réunion), cinq autres administrateurs étaient présents sur place et 42 adhérents l'ont suivie à distance.

Rapports moral et financier

Après avoir évoqué le souvenir des membres victimes de la maladie ou ayant subi le décès d’un proche, le président dédie tout particulièrement cette Assemblée générale à Jacques Dubois, collègue administrateur et ami, décédé le 3 novembre 2020. Puis André Alix explicite sa décision de ne pas solliciter un nouveau mandat d'administrateur : en rien une démission mais simplement le choix de ne pas prolonger davantage une présidence de sept années dans un souci de fonctionnement démocratique. Il affirme son absolue confiance aux administrateurs de demain pour assurer la pérennité d'ArchéoJuraSites et l'aboutissement de ses projets. Le président communique les résultats du scrutin, après cumul des votes en ligne (206) et des votes par correspondance (22) : 227 votes ont été validés (sur 228 exprimés) pour un total de 452 votants potentiels, ce qui représente un taux de participation jamais encore atteint.  Il remercie vivement les adhérents pour leur soutien. Le Président annonce le résultat du vote des rapports moral et d’activité, adopté à l'unanimité des voix moins 1 voix contre, et 6 abstentions. Ce rapport avait été adressé à chacun des adhérents, à jour de cotisation, en amont de la réunion.

Françoise Dubois, trésorière, présente les résultats de la campagne d’adhésion 2020 : 534 membres à jour de cotisation soit 70 % du potentiel des 758 membres du fichier, ce qui représente une diminution de 14,5 % par rapport à 2019. Le montant des cotisations perçues s’élève à 16 019 €, soit une baisse de 1 728 € (9,7%) par rapport à 2019. À noter l’enregistrement de 40 nouveaux membres au cours de l’année 2020. Puis elle présente le rapport financier 2020 et le budget prévisionnel 2021. Le bilan comptable 2020 est adopté à l'unanimité moins 1 voix contre, et 7 abstentions. La proposition d’augmentation du montant des cotisations 2022 est adoptée à l'unanimité moins 3 voix contre, et 9 abstentions. 
 
Renouvellement des mandats de membres du Conseil d’administration (série A)

Le président André Alix rappelle que le Conseil d'administration compte 24 sièges, renouvelables par tiers chaque année, soit 8 sièges à pourvoir cette année. Quatre administrateurs sortants (série A) se représentant sont réélus : Jean-Pierre Fumey, Gyliane Millet, Jean Poncet et Pierre-Louis Uny. Quatre nouveaux administrateurs sont élus : Patrice Bonnet, François Chambon, Virginie Maffre, Raymond Métra. André Alix remercie, pour leur action au sein d'ArchéoJuraSites, les deux collègues sortants qui ne se sont pas représentés, Andrée Lecoultre et François Giron et félicite les 8 administrateurs élus. 
 
Question sur les sondages archéologiques et sur l’étude de territoire

Le président répond à la question d’un adhérent portant sur les sondages archéologiques à venir et inclut sa réponse dans un rappel du contexte de l'étude de territoire et de son évolution. La demande d’autorisation d'opérations archéologiques sur un secteur bien précis (demande faite par l'Association de l'Oppidum) fait suite aux résultats de la 1ère tranche de l'étude de territoire, résultats consignés dans le rapport OPUS I. Le croisement des données fournies conjointement par les images LiDAR de ce secteur, par la cartographie des vestiges environnants, par une étude géophysique du lieu et enfin par l'historique des découvertes qui y ont été effectuées par le passé, a conduit à définir cette zone proposée pour des sondages, zone ayant fait l'objet d'une occupation très ancienne, pouvant aller de l'Âge du bronze jusqu'à l'époque gauloise. Le mobilier archéologique qui pourrait ainsi être mis au jour pourrait démontrer cette occupation antique. Pour parvenir à financer ces opérations archéologiques, l'Association de l'Oppidum met sur pied un “fonds de dotation” ayant pour objet de promouvoir, développer et surtout financer des actions de recherches dans le but de connaître l'occupation humaine diachronique de ce territoire. Ce fonds sera alimenté par les participations financières de mécènes et de toute personne physique ou morale intéressée. Seuls des fonds de sources privées seront utilisés pour les recherches archéologiques. À noter qu'ArchéoJuraSites, par sa participation financière, est associée aux membres fondateurs du fonds de dotation et sera à ce titre représentée au sein de son Conseil d'administration. Le Conseil départemental du Jura et la Communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura ont également participé financièrement à la création du Système d'Information Géographique ainsi qu'au financement du rapport OPUS I ainsi qu’à l'élaboration toute récente d'un nouveau document : un rapport de plus de 380 pages, intitulé LiDAR 1. Cet imposant document sera remis dans le courant du mois d'avril au Service Régional de l'Archéologie par François Chambon. Il a pour objectif de susciter la curiosité de la communauté scientifique et d'impulser des études spécifiques sur ce territoire, dans une logique de partenariats multiples. Le document comporte notamment un atlas de 26 tesselles, élaboré pour servir de support aux études à venir, qui alimenteront la production de nouveaux documents sectoriels, intitulés OPUS. Dans l’Atlas, chaque tesselle est représentée par sept cartes différentes (IGN, photo aérienne, image LiDAR, cadastre napoléonien, cartes de synthèse…) qui permettent de réfléchir à la temporalité de l’occupation du territoire en observant les traces laissées par les activités humaines sur le sol. La consultation de cet Atlas permet de constater que le sol a conservé des traces de son occupation passée, traces parfois très explicites, parfois infimes, mais traces bien présentes. Cependant, certaines singularités, ne pouvant conduire à quelque explication de leur origine deviennent alors potentiellement des "anomalies archéologiques". L'enjeu de cette étude est bien de soulever de nouveaux questionnements quant au passé de ce site au patrimoine discret mais largement méconnu et sous-évalué, et pourtant mis en danger par l'intérêt qu'il suscite.
 
Hommage rendu au Président André Alix

Avant que le président André Alix ne remercie les membres présents et les adhérents connectés, d'avoir suivi cette Assemblée générale, Daniel Coulon, administrateur, prend la parole pour rendre hommage à André Alix et le remercier de son dévouement et son implication au service de l’association pendant les sept années de sa présidence (voir le texte de l’hommage https://urlz.fr/fhWZ)
 
Voir dans l'extranet Membres : convocation, article de presse  et compte rendu détaillé.